Le blé dur, utilisé dans la fabrication de nos pâtes, est trié et calibré sur la ferme juste après les moissons puis stocké au sec. Il est ensuite acheminé vers le moulin et moulu à l'ancienne avec un moulin d'Alma constitué d'une meule de pierre en granit selon un procédé authentique de 14 kg/heure pour ne pas chauffer le grain qui deviendra semoule. Nous produisons la quantité de semoule nécessaire le jour même de la fabrication de nos pâtes, afin de conserver toutes ses qualités nutritives et organoleptiques.

Un nouveau métier qui demande de l'observation et de l'adaptation dans le sens où les jours sont tous différents (humidité ambiante, température), l'écrasement ne se passe jamais de la même manière. C'est une question tactikl, répété régulièrement qui nous permet d'obtenir une semoule uniforme à chaque mouture, un mélange entre grain et remoulage (extrait d'une 1ère mouture) nous donne une couleur, un goût. On y décèle des saveurs différentes selon les variétés de blé dur (sucre, terroir et même parcelle)